Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

« A cinquante ans, chacun a le visage qu’il mérite », écrivait George Orwell. Soixante-dix ans après sa mort, le sien est devenu une icône. La Ferme des animaux (1945) est un classique qui décrypte le totalitarisme et sa mécanique, 1984 est un best-seller planétaire qui éclaire aussi bien la surveillance numérique mondialisée que l’ère de la « post-vérité ». La novlangue ou Big Brother ont pénétré le langage courant ; les notions de « décence ordinaire » et de « double pensée » ont gagné le monde des idées. Si le XIXe siècle fut balzacien, le XXe kafkaïen, le XXIe siècle est devenu orwellien.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article