Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Anna Everett, historienne, professeure au département d’études des films et des médias de l’université de Californie à Santa Barbara, est spécialiste de la représentation des Noirs dans la culture aux Etats-Unis.

Quel est l’objet de la controverse actuelle autour d’« Autant en emporte le vent » ?

HBO Max a retiré temporairement le film de son catalogue après une tribune de John Ridley, le scénariste de 12 Years a Slave. Les dirigeants de la chaîne ont indiqué que le film sera de nouveau accessible prochainement mais assorti d’une contextualisation historique. Leur intention est de replacer le film dans une perspective, d’amener les Américains à y réfléchir d’une manière plus sophistiquée, au-delà de ces sagas romanesques en costume d’époque que nous aimons tous. Ils veulent montrer leur solidarité avec le mouvement antiraciste, être du bon côté de l’histoire.

Ce geste a entraîné une discussion stimulante. Mais, de mon point de vue, ce n’est pas assez. Ils essaient de gagner des deux côtés. On ne peut pas cacher l’histoire du racisme ou de l’esclavage, mais on peut la mettre au musée. Le désir de montrer « l’héritage blanc » – c’est ce que prétendait Autant en emporte le vent – est trompeur. Nous sommes le seul pays qui célèbre l’ennemi. Les confédérés étaient des traîtres. Ils ont combattu les Etats-Unis.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :