Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Samedi 23 mai, le journal Le Monde publiait une tribune signée par 625 auteurs, éditeurs et libraires demandant à « Monsieur le président » de ne pas « oublier le livre ». Dans ce texte, Louise Chennevière propose un autre rapport à la littérature. Plus destructeur peut-être, mais au moins aussi riche : « Au sauvez-le suppliant adressé au président par les petits soldats des choses telles qu’elles sont, nous répondons détruisons-le, le monde du livre tel qu’il est, le monde tel qu’il est ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :