Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Michel Servet (en espagnol Miguel Serveto y Conesa ou Miguel Servet ou Serveto), né vers  à Villanueva de Sigena dans le Royaume d'Aragon et exécuté le  à Genève, est un médecin et théologien espagnol, naturalisé français en 1548.

Comptant parmi les humanistes les plus érudits de son temps, il s'intéresse à toutes les branches du savoir, de la géographie aux mathématiques, de l'alchimie à l'astrologie, de la médecine à la théologie.

Le médecin est l'un des premiers à décrire la petite circulation sanguine dite circulation pulmonaire. Le penseur développe une théologie radicale qui réfute le dogme de la Trinité et refuse le baptême avant l'âge de 20 ans. Il nie la divinité du Christ1, ce qui lui vaut l'accusation très grave d'arianisme.

Son ouvrage La restitution du christianisme (1553) lui attire une double condamnation à mort, catholique comme protestante. Arrêté, évadé et jugé par contumace, il est brûlé en effigie à Vienne par l'Inquisition. En fuite pour l'Italie, il fait halte à Genève. Il y est emprisonné puis jugé par une instance réformée, le Conseil des Deux-Cents, à l'instigation de Jean Calvin qu'il n'a cessé de critiquer puis a eu la maladresse d'attaquer frontalement. Condamné pour hérésie mais refusant d'abjurer, il est brûlé vif le  dans des circonstances particulièrement cruelles. Il compte au nombre des martyrs de la liberté de pensée.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article