Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Syrie : "Daech n’est pas mort" et fait toujours souffrir les Yazidis, témoigne le père Desbois. 

"Beaucoup de Yazidis sont toujours prisonniers et esclaves de Daech" en Syrie, alerte le père Desbois, qui recueille des esclaves yazidis, minorité confessionnelle chez les Kurdes, délivrés par des passeurs.

"Daech n'est pas mort. Il y a notamment une jihadiste allemande qui se cache dans le camp d'Al-Hol avec d'autres et ils possèdent encore leurs Yazidis, dont le cerveau a été lavé", alerte le religieux sur franceinfo mardi 20 octobre.

"Il y a encore des espaces libres en Syrie pour Daech. Des jihadistes se sont dissimulés, ont coupé leur barbe, changé de tenue et acheté des petits commerces. Ils s'installent aussi à l'étranger et emmènent leurs Yazidis avec eux. Ils revendent les filles 25 000 dollars et les garçons 15 000", raconte l'auteur du livre Les Larmes du passeur.

Les larmes du passeur : Au cœur des missions pour sauver les esclaves yazidis. Editions du Rocher (14 octobre 2020). Broché 196 pages. 17,90 €. Numérique 12,99.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article