Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Alain Marciano. Entre Walt Disney et Jeremy Bentham, Tupinilândia est une fresque brésilo-hollywodienne trépidante et flamboyante qui nous raconte l’histoire et la faillite d’un parc d’attraction où la surveillance est totale et permanente, soit l’archétype de la société moderne.

Un parc d’attraction, des hôtels de luxe, des restaurants, des pâtisseries, Walt Disney (en vrai), des dinosaures (mécaniques mais parfaitement imités), un (vrai) lamantin et des loutres (carnivores), un lac artificiel, des fascistes et des anti-fascistes, un métro aérien, Donald et Mickey, des hommes politiques corrompus, des sodas de noix de cajou et des sorbets au bacuri et des brigadeiros, des mauvais (et de bons) militaires, des prises d’otage, des hélicoptères qui s’écrasent, des cascadeurs, une meute de chiens féroces, New Order et de la musique des années 1980, des archéologues, une dictature militaire et une transition démocratique, la jungle Amazonienne … il y a tout ça et plus encore dans Tupinilândia, le quatrième des cinq romans que Samir Machado de Machado a écrits.

Tupinilândia
Roman brésilien de Samir Machado de Machado
Traduction :  Hubert Tézenas
Editeur : Métaillé
336 pages – 23,00 €
Date de parution : 15 Octobre 2020
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article