Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Nathalie Heinich : « La « cancel culture » n’a rien à faire sur notre territoire » (article également publié sous le titre « La “cancel culture” est la conséquence du sous-développement juridique nord-américain », Le Monde, 07 et 08 août 2020)

Ce conformisme idéologique, issu de la nouvelle gauche américaine, n’a rien de progressiste, estime la sociologue. En France, la liberté d’expression est encadrée par la loi

La cancel culture, qui nous vient des campus nord-américains et des réseaux sociaux, normalise les tentatives pour faire taire littéralement, pour « annuler » – les opinions considérées comme illégitimes. On la voit aujourd’hui défendue, non seulement outre-Atlantique par des militants radicaux, qu’ils soient féministes, anti-homophobes, anticolonialistes, antiracistes ou anti-appropriationnistes (refusant que des productions culturelles soient reprises par d’autres que les membres des « communautés » dont elles sont censées être issues), mais aussi par des sympathisants français des causes ainsi défendues. En face, ce sont jusqu’à présent les conservateurs qui tiennent le haut du pavé dans la dénonciation de ces pratiques tel, hélas, un certain Donald…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :