Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Au nombre des invités du « Bal de têtes », Marcel reconnaît un homme politique qui, ministre boulangiste autrefois, fut compromis dans l’affaire des chèques du canal de Suez et fit de la prison. Aujourd’hui, il refait surface et a retrouvé une charge dans le récent gouvernement. Il a l’air, nous dit le texte, « d’une réduction en pierre ponce de soi-même », reprenant la formule du petit bonhomme rétréci qui fut appliquée à Legrandin dans notre billet précédent : « Cet ancien président du Conseil, si bien reçu dans le Faubourg Saint-Germain, avait jadis été l’objet de poursuites criminelles, exécré du monde et du peuple. Mais grâce au renouvellement des individus qui composent l’un et l’autre, et, dans les individus subsistant, des passions et même des souvenirs, personne ne le savait plus et il était honoré. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article