Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Brigit Bontour. Valentine, vient d’épouser Antoine. Un homme qui a vingt ans de plus qu’elle, mais qui le jour de leur rencontre lui  a affirmé que Marcel Proust était son ami. Une confidence suffisante pour que la jeune fille qui lit le Petit écho de la modeLes plaisirs et les jours et rêve surtout de quitter la Bretagne le suive à Paris. La perspective d’épouser un jeune médecin qui pue lalcool la rebute et précipite sa décision de partir avec un parisien cultivé qui lui ouvrirait les portes des salons de l’aristocratie.
Le mari volage qui l’installe dans un bel appartement n’a pas menti : il connaît du monde et la présente très vite à Colette. Elle rencontre également Natalie Clifford-Barney dont elle tombe amoureuse. Elle croise Apollinaire, Proust, Elizabeth de Gramont, Anna de Noailles, Robert de Montesquiou, toute la fine fleur de l’entre deux guerres.

Emmanuelle de Boysson, Je ne vis que pour toi, Calmann-Lévy, août 2020, 261p., 17,90 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article