Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Benoît Richard. Keum Suk Gendry-Kim adapte le livre L’Arbre nu de l’auteure Park Wan-seo (1931-2011) dans un roman graphique emprunt de délicatesse et de pudeur. Une profonde et touchante lecture pour plonger au coeur de l’histoire de la Corée.

A Séoul en 1951, on fait la connaissance de Kyung, une jeune femme qui vit seule avec une mère devenue irascible et qui en veut à sa fille suite à la mort de ses deux garçons tués lors d’un bombardement. Kyung travaille dans un magasin destiné aux soldats américains  alors en poste en Corée. Elle y fait la connaissance d’un jeune peintre réfugié du nord qui réalise sur commande, faute de mieux,  des peintures sur soie destinées aux GI’s désireux d’avoir sur eux  le portrait de leur petite amie. Petit à petit une relation se tisse entre ces deux êtres emplis de solitude, un amour platonique naissant va rythmer les différentes rencontres de ses deux êtres perdues dans un monde trop dur pour eux où ils manquent de repères.

L’Arbre nu. Scenario / adaptation et dessin : Keum Suk Gendry-Kim. éditeur : Les arènes. Parution : 26 août 2020. 328 pages. 24,90 €
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article