Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Yves Boudier. Depuis la découverte d’extraits de l’ébauche du livre lus par Jean-Louis Giovannoni à l’automne 2019, en clôture de sa résidence à l’École nationale vétérinaire d’Alfort, j’avais eu l’intuition qu’il me faudrait aller voir sur place ce qu’il en était de ce lieu, de cet échangeur inattendu, improbable comme objet littéraire. Aujourd’hui, ironie du temps, à la veille même de ce second confinement qui le verra déserté, j’en reviens : plus qu’un échangeur, cette impressionnante construction sur plusieurs niveaux qui distribuent l’accès à nombre de lignes de métro et de trains de banlieue, est un véritable vortex, un maelstrom de métal et de verre fait d’escaliers montants et descendants entrecroisés, parcourus de milliers de silhouettes qui semblent s’ignorer les unes les autres.
Seul un arrêt prudent, en se gardant de la toujours possible bousculade, un suspens de sa course permet d’exercer son regard sur cette quasi machine infernale qui dispersent ces « Morts-en-vie » (p. 50) depuis la lumière du dehors jusqu’aux ombres métropolitaines, et réciproquement. Un arrêt que Jean-Louis Giovannoni a répété presque une centaine de fois, du 7 janvier au 20 juin 2019, jusqu’à ce journal, sous-titré « roman intérieur ».
Qu’en est-il de cet échangeur, de sa fascinante attraction qui tient en premier lieu peut-être à la polysémie du mot que l’on connaît plus pour désigner les toiles d’araignée autoroutières que les couloirs du réseau ferré parisien. Pour la science thermique, l’échangeur est un centre qui distribue, qui transfère de l’énergie d’un fluide vers un autre, sans les mélanger. C’est une surface d’échange qui sépare ou partage. Qui emporte les corps, « comme une brindille voulant remonter un fleuve impétueux ». Il relève d’une physique qui s’apparente à « la mécanique des fluides » (p. 13).

Jean-Louis Giovannoni, L’Échangeur souterrain de la Gare Saint-Lazare, éditions Unes, 2020, 80 p., 17 € 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article