Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Jacky Bornet France Télévisions  Rédaction Culture.  

"On a tous quelque chose en nous d’Ovide", pourrait-on dire, en modifiant les propos de Johnny. Ses poèmes du 1er siècle nourrissent toujours en effet nos fictions modernes. Elles sont ici enluminés par la peinture du XVIIe siècle dans un effet de miroir mirifique.

Digest des trois volumes de l'intégrale des Métamorphoses d’Ovide édités aux Editions Diane de Seilliers, l'ouvrage Les plus belles Histoires illustrées par la peinture baroque, du même éditeur, offre une consultation plus pratique, tout en en gardant l’exigence. Des mythes cosmogoniques à Lycaon, en passant par Narcisse, Icare, Orphée et Eurydice, une mythologie foisonnante rencontre Tiepolo, Caravage, Poussin, Rubens…

Jouets des dieux et de leurs passions, les hommes sont soumis à maintes métamorphoses dont Ovide s’est fait l’écho dans des contes métaphoriques qui résonnent toujours dans la culture contemporaine ou la psychanalyse. Les beaux-arts s’en sont emparés de tous temps bien avant elles. Le choix de les illustrer par des maîtres de la peinture du Grand Siècle recoupe leur puissance et leur beauté, à une époque où l'Antique était remis au goût du jour. Ovide traduit les passions humaines, les peintres baroques en ont déduit une esthétique nouvelle.

 

Ovide – "Les Métamorphoses
Les plus belles Histoires illustrées par la peinture baroque"
Traduction : Georges Lafaye
Notes, index et synopsis : Jean-Pierre Néraudau
Introduction : Diane de Selliers
Editions Diane de Selliers
49 Euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article