Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Louis-Henri de La Rochefoucauld De la cour d'Autriche à la Seconde Guerre mondiale en passant par la bohème du XIXe siècle... ou comment voyager dans son canapé.

Le XVIIIe siècle est-il le meilleur endroit où se confiner ? C'est en tout cas l'avis d'Élisabeth Badinter et de nombreux lecteurs, si l'on en croit le classement des essais : Les Conflits d'une mère, son livre consacré aux relations entre Marie-Thérèse d'Autriche et ses enfants, entre directement à la 4e place. Juste devant elle, on retrouve Michel Onfray avec ses Vies parallèles. De Gaulle Mitterrand. D'autres entrées témoignent d'un intérêt pour l'histoire, notamment celle du Roman du terrorisme de Marc Trévidic, où le magistrat remonte jusqu'à la Perse du XIe siècle pour décrypter ce fléau. Du côté des fictions, Serge Joncour prend la tête des ventes grâce à son prix Femina obtenu pour Nature humaine. Mais, là aussi, le passé fait de la résistance puisque Jean Teulé monte sur le podium avec Crénom, Baudelaire !, son portrait biographique du poète opiomane. Ce n'est pas le moment de tourner en rond : de la cour d'Autriche à la bohème parisienne, il y a de nombreux endroits où aller en restant enfermé. 

 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article