Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Upton Sinclair (1878-1968) raconte la terrible et édifiante histoire de Jurgis Rudkus, immigré  lituanien, qui s’installe à Chicago, avec sa famille, dans le quartier des abattoirs, réputés pour broyer les hommes et détruire leur vie à jamais.
Sa carrure remarquable lui permet de trouver rapidement du travail dans l’un d’eux. Il découvre alors de terribles conditions : « À sept heures, tous, absolument tous, devront se trouver à leur poste, en tenue de travail, chez Durham, chez Brown ou chez Jones. Si l’un d’entre eux arrive avec une minute de retard, on lui retiendra une heure sur son salaire ; s’il a plusieurs minutes de retard, il trouvera vraisemblablement son jeton de présence en laiton retourné contre le mur. Il devra alors rejoindre la horde affamée des sans-travail qui se pressent tous les matins, de six heures à près de huit heures et demi, devant les grilles de l’usine. » Chaque jour, environ dix mille bovins, autant de cochons et cinq mille moutons sont convoyés jusqu’à Chicago pour y être abattus et dépecés, transformés en denrées, comestibles  ou non, expédiées dans toute l’Amérique et partout dans le monde. Ici, rien ne se perd.

LA JUNGLE
Upton SinclairT
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Jayez et Gérard Dallez
Préface de Jacques Cabau
554 pages – 29 euros
Éditions Mémoire du livre – Paris – Mars 2003
528 pages – 8,90 euros
Éditions Le Livre de poche – Paris – Novembre 2011
Titre original : The Jungle – Publié en feuilleton dans l’hebdomadaire 
Appeal to Reason à partir de 1905, puis par Doubleday en 1906.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article