Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Le journaliste, correspondant du « Washington Post » à Paris, réagit, dans une tribune au « Monde », aux récentes critiques visant le traitement par la presse américaine de la politique d’Emmanuel Macron envers les Français musulmans.

Tribune. Depuis la décapitation de Samuel Paty, des Français se sont indignés de l’incapacité supposée de la presse américaine à reconnaître le caractère spécifique du terrorisme islamiste qui cible la France et à comprendre les valeurs fondamentales de la République. Une indignation en partie justifiée.

Je confesse l’avoir moi-même ressentie lorsqu’une de mes collègues des pages débats a tweeté – depuis Washington – que la nouvelle loi française sur le « séparatisme » prévoyait d’attribuer un numéro d’identification aux enfants musulmans nés sur le territoire français. J’ai lu d’autres contrevérités flagrantes, comme l’absurde comparaison, par un journaliste du New Yorker, de la laïcité française avec les crimes du stalinisme et du maoïsme. Ces commentaires tombent exactement dans la caricature que les Français dénoncent.

J’ai en mémoire des excès similaires à chaque fois que resurgit ce débat sans fin entre la France et les Etats-Unis sur ces questions délicates de religion, d’identité et d’universalisme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :