Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Gilberte présente sa fille de seize ans à Marcel qui la trouve bien belle tout en taisant son prénom. Et de s’émerveiller de ce chef-d’œuvre du temps que lui semble la jeune fille : « Le temps incolore et insaisissable s’était, pour que pour ainsi dire je puisse le voir et le toucher, matérialisé en elle et l’avait pétrie comme un chef-d’œuvre, tandis que parallèlement sur moi, hélas ! il n’avait fait que son œuvre.

Il va retrouver en sa tête et en son visage la beauté d’oiseau du père : « Elle avait les yeux profondément forés et perçants, et aussi son nez charmant légèrement avancé en forme de bec et courbé, non point comme celui de Swann, mais comme celui de Saint-Loup.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article