Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Nicole Vulser. Les plus prestigieux des prix littéraires ne sont souvent pas les mieux dotés mais, grâce à leur exposition médiatique, les ventes des livres primés s’en trouvent dopées.

Des lettres et des chiffres. Le prix littéraire le plus convoité de l’Hexagone, le Goncourt, reste paradoxalement le moins richement doté. Son lauréat se voit attribuer un petit chèque… de dix euros. Pourtant, au départ, les frères Goncourt avaient vu grand et décernaient une récompense de 5 000 francs-or en 1903. Au fil des dévaluations successives et de l’effondrement de leurs placements, ce prix s’est rétréci à 50 nouveaux francs en 1962.

Le gagnant du Goncourt reçoit en revanche la promesse d’écouler 320 000 exemplaires de son livre, soit la moyenne des ventes entre 2017 et 2019 selon l’institut GFK (Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, de Jean-Paul Dubois, éditions de l’Olivier, prix Goncourt 2019, a été tiré à 380 000 exemplaires).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article