Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Sur quatre siècles, les États et acteurs transnationaux ont essayé, tant bien que mal, d'établir des règles pour fixer une paix durable. Hervé Drévillon dresse le bilan de ces tentatives.

La paix est souvent le résultat d’un processus par lequel il convient de distinguer les vainqueurs des vaincus, tout en évitant de créer les causes d’un prochain conflit. Les traités de Westphalie marquent en ce sens une étape essentielle. Pourtant l’ « ordre westphalien » doit être relativisé et replacé dans le cadre des rivalités diplomatiques du XVIIe siècle. Au XXe siècle, la Société des Nations et l’ONU ont tenté après les deux guerres mondiales d’instaurer un modèle de paix en agissant à une nouvelle échelle. L’historien Hervé Drévillon* revient sur ces enjeux dans le cadre du thème 2 de Terminale : « Faire la guerre, faire la paix : formes de conflits et modes de résolution », et, plus particulièrement l’Axe 2 traitant de la construction de la paix depuis le XVIIe siècle.

Mondes en guerre. Tome 2. L'âge classique (XVe-XIXe siècle). Hervé Drévillon. 2019. 550 pages. 39€
Histoire militaire de la France. Hervé Drévillon , Olivier Wieviorka. 2018. Perrin. 550 pages. 27,00€
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article