Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Nous publions aujourd’hui, sous forme de tribune [1] et avec leur accord, un article intitulé « Récit d’un journalope infiltré dans un média monégasque (et autres considérations journalistiques) », publié dans le dixième numéro du mensuel niçois Mouais. (Acrimed)

Lorsque j’ai été embauché en octobre 2019, pour un CDD de six mois au magazine d’informations généralistes Monaco Hebdo, je me suis demandé comment. J’avais postulé par dépit, ma conseillère Pôle emploi commençait à s’impatienter. Mon CV indiquait pourtant que l’une de mes dernières expériences journalistiques avait été au journal Le Patriote, en partie financé par le Parti communiste français... J’ai continué à me demander ce que je foutais là durant mes premiers mois de travail, déambulant dans les rues de la principauté, où chaque centimètre carré est surveillé par des caméras, avec cette impression d’évoluer dans un microcosme construit de tous mes cauchemars. Mais puisqu’on s’habitue à tout, je me suis posé en observateur avisé d’un monde nouveau. J’ai toujours vu Monaco comme un laboratoire. Et pour cause, c’est une cité-État, de 2 kilomètres carrés de superficie, qui possède toutes les institutions inhérentes à la définition d’un État, une vie de cité, une histoire, une culture. Un petit monde observable à l’œil nu en somme. Un parlement (monocaméral) élu au suffrage universel direct, une séparation des pouvoirs consacrée dans la Constitution, quoique dans les faits, le prince Albert cumule tous les pouvoirs. Ce dernier donne une feuille de route à suivre par le ministre d’État, sorte de premier ministre, toujours un Français par ailleurs, lequel l’applique accompagné d’un gouvernement composé de hauts fonctionnaires monégasques. Par sa volonté de s’inscrire le plus possible dans les institutions internationales, tout en conservant une partie de sa souveraineté, Monaco œuvre à se doter de tous les atours démocratiques possibles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :