Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Cette somme propose de refondre les idées républicaines pour les mettre au service de l’écologie.

Le présent ouvrage vient conclure une trilogie entamée avec La société écologique et ses ennemis : pour une histoire alternative de l’émancipation (2017)   , poursuivie avec L’âge productiviste : hégémonie prométhéenne, brèches et alternatives écologiques (2019). L’ensemble forme une vaste enquête sur les sources intellectuelles de l’écologie politique, qui suivent de près les débuts de la révolution industrielle, et sur les résistances à son encontre d’une gauche dominée par le productivisme. Dans le dernier volume, La cité écologique, ce long parcours aboutit à un projet politique. C’est ce dernier qui justifie l’ensemble puisque, précise l’auteur, il ne s’est agi, pour lui, ni d’écrire une histoire académique des idées écologistes, ni de verser dans un travail d’érudition, même si le résultat est imposant par son étendue et par l’ampleur des lectures mobilisées.

La cité écologique, c’est le nouveau modèle politique qu’Audier appelle de ses voeux. L’auteur en détermine progressivement les parties composantes et dessine les contours d’un régime politique qui permette aux sociétés contemporaines de faire face aux grands défis du monde présent, au premier rang desquels la multiple crise écologique qui menace gravement l’humanité. Il part d’un double constat qui décide de l’orientation de ses propositions. D’un côté, nos régimes, les démocraties libérales et représentatives, ne sont pas, de toute évidence, à la hauteur des défis écologiques. Sans être inactives, elles semblent être relativement impuissantes face à l’ampleur et l’urgence des problèmes, si bien que seule une réforme substantielle de leurs institutions semble pouvoir conduire à l’adoption d’une véritable politique écologique. De l’autre côté, les intellectuels et les militants radicaux, qui cherchent, eux, des alternatives à la société existante, sont souvent tentés, aujourd’hui, de tourner le dos à nos démocraties au vu de leurs atermoiements sans fin en matière d’écologie. 

 
La cité écologique. Pour un éco-républicanisme

Serge Audier

2020

La Découverte

752 pages

28€

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article