Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Tristan Boursier. Alors que les débats autour de la notion de race occupent les médias, la question reste mal formulée ou masquée par le credo républicain. Un ouvrage collectif invite à déconstruire le racisme sous-jacent à l’universalisme apparent.

 

Les débats autour du concept de race ont occupé une place médiatique importante ces derniers mois jusqu’à atteindre un niveau jamais égalé auparavant. Pourtant, certains critiquent la persistance d’un tabou autour de cette question en France. Pourquoi ?

Olivier Le Cour Grandmaison et Omar Slaouti expliquent en introduction du présent ouvrage que si cette question raciale est de plus en plus souvent abordée dans les débats publics, elle reste bien souvent mal formulée, lorsqu’elle n’est pas simplement balayée de la main sous l’argument d’un républicanisme aveugle aux différences. Les vingt-six contributeurs de l’ouvrage veulent donc se positionner dans une controverse non seulement académique, mais surtout publique afin de donner des arguments en faveur d’une utilisation plus récurrente des outils issus des racial studies et des cultural studies. Les auteurs lancent un appel à penser, déconstruire et à résister afin de s’opposer à l’ordre raciste, patriarcal, néolibéral, entre autres (p. 21). Le présent ouvrage propose donc des formulations de la problématique raciale en France aujourd’hui qui n’ont pas toujours l’occasion d’être exposées en détail auprès du grand public.

La thèse qui suivra le lecteur tout au long des 24 contributions de cet ouvrage, est celle d’une idéologie républicaine qui se révèle être moins universelle et inclusive qu’elle ne se perçoit. Une thèse partagée par beaucoup d’auteurs en sciences sociales comme en témoigne par exemple l’entrevue croisée d’Ary Gordien, Rachida Brahim, Gwénaële Calvès, Nonna Mayer et Magali Bessone.

Omar Slaouti, Olivier Le Cour Grandmaison (dir.), Racismes de France, La Découverte : Cahiers libres. 2020.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article