Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Issue de trois thèses successives, cette somme d’Elsa Godart reflète aussi son parcours personnel, au carrefour de la philosophie, de la psychanalyse et de l’analyse des mondes virtuels les plus récents.

Passer d’un thème à un autre, par méthode, ou par quelque gambade menant du coq à l’âne, c’est le sens banal de l’expression « changer de sujet ». Mais quand on l’entend d’un point de vue philosophique, elle concerne tout autre chose. Comment évoluent nos manières d’être un sujet ? De quelles façons nos subjectivités changent-elles ? Sur ce registre, il s’agira de scruter comment « être soi », loin de constituer une donnée immuable, une situation à jamais fixe, résulte d’un processus évoluant au fil de l’histoire, en relation notamment avec les perspectives culturelles et techniques qu’offre chaque période.

« Métamorphose des subjectivités. (vol. I) Le sujet de la conscience, (vol. II) Le sujet de l’inconscient, (vol. III) Le sujet du virtuel », d’Elsa Godart, Hermann, « Psychanalyse », respectivement 336 p., 356 p. et 264 p., 25 € chacun.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article