Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Marie Étienne. Avec Hélène Cixous, rien n’est figé, fixé, tout s’alimente et fait écho, « la rythmique des mémoires nationales », 14 juillet ou 11 novembre, et la mémoire d’une enfant de la guerre. Elle publie, sous le titre Lettres de fuite, l’ensemble de ses séminaires entre 2001 et 2004, ainsi qu’un nouveau texte, Ruines bien rangées.


Hélène Cixous, Lettres de fuite. Séminaire 2001-2004. Édition de Marta Segarra. Gallimard, 1190 p., 45 €
Hélène Cixous, Ruines bien rangées. Gallimard, 155 p., 15 €
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article