Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Le sociologue Michel Offerlé livre une enquête fascinante sur les chefs d’entreprise et leur influence, réelle ou espérée, sur la société 🔸 Par Gilles Bastin 🔸

Les patrons seraient-ils de retour ? Il y a peu de doute possible si l’on en juge par l’âpreté avec laquelle leurs représentants défendent le « quoi qu’il en coûte » en matière de soutien aux entreprises en temps de pandémie. Il n’a pas non plus échappé aux observateurs de la vie publique que leur part à l’Assemblée nationale, traditionnellement très faible par rapport à d’autres groupes sociaux, a spectaculairement augmenté depuis 2017.

De là à supposer que les étoiles du capitalisme se sont alignées et que la politique n’exprime aujourd’hui rien d’autre que les intérêts des patrons, il n’y a qu’un pas, allègrement franchi par beaucoup. C’est pourtant cette évidence que le sociologue Michel Offerlé interroge dans son nouveau livre, Ce qu’un patron peut faire, où il aspire à « comprendre comment [les patrons] contribuent, comme chefs d’entreprise et comme chefs d’entreprise en politique, à la production et à la reproduction des rapports sociaux et aux luttes de frontières qui se jouent entre l’Etat, le champ politique et le champ économique ».

« Ce qu’un patron peut faire. Une sociologie politique des patronats », de Michel Offerlé, Gallimard, « NRF essais », 528 p., 22 €, numérique 16 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article