Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Martelé par le camp de Donald Trump après la suppression du compte Twitter du président américain, le 8 janvier, l’adjectif “orwellien” est devenu un terme fourre-tout, regrette cette critique littéraire.

Dans le sillage des événements du 6 janvier dernier, on ne peut que se demander si Josh Hawley était bien conscient de ce qu’il faisait. Apparemment, le sénateur républicain du Missouri a cru qu’il allait pouvoir gagner sur tous les tableaux et grappiller les miettes de la renommée de Donald Trump en tentant d’inverser le résultat de la présidentielle de novembre et en saluant d’un poing levé les émeutiers qui ont ensuite envahi le Capitole, tout en se présentant comme un “très grand penseur” qui était sur le point de publier un livre intitulé The Tyranny of Big Tech (“La Tyrannie des géants de la technologie”). Au lieu de cela, il a surtout écœuré ses pairs du Congrès et a vu son contrat annulé avec sa maison d’édition.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article