Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

L’ouvrage collectif « Séries politiques » décortique ces feuilletons télévisés qui relatent et parfois transforment la vie politique, devenant des « arènes de discussion ». 🔸 Par Sylvia Zappi 🔸

Calculs, intrigues, meurtres symboliques et renaissances… les séries politiques ont beau être bâties sur des ressorts dramatiques classiques, elles connaissent un succès grandissant. Ces chronologies contemporaines disent-elles nos attentes ? Quelle vision donnent-elles de notre personnel politique ? C’est ce à quoi tente de répondre un ouvrage collectif de chercheurs en science politique et de sociologues qui en ont fait leur terrain d’observation. Coordonné par les politistes Rémi Lefebvre et Emmanuel Taïeb, c’est une plongée passionnante dans notre imaginaire et nos attentes.

Baron noir, Borgen, Game of Thrones, House of Cards, The Walking Deads, The Handmaid’s Tale…, la production de feuilletons politiques a explosé depuis dix ans. Ces films à clés ne sont pas seulement des objets de divertissement, mais aussi des miroirs du réel et, ce faisant, ils encouragent un processus de politisation du citoyen, expliquent les deux chercheurs dans leur introduction. A leur manière, ils ont offert de nouveaux matériaux pour les sciences sociales.

 

« Séries politiques, le pouvoir entre fiction et vérité », sous la direction de Rémi Lefebvre et Emmanuel Taïeb, éd. Deboeck supérieur, 192 pages, 26 euros

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article