Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Le grand reporter franco-irakien Feurat Alani, lauréat du prix Albert Londres publie avec le dessinateur de presse Halim une adaptation en BD de l'enquête qui l'a amené au journalisme, après la sanglante bataille de Falloujah en 2003 et les bombardements américains à l'uranium appauvri. Par Sofiane Boumaza

 

La documentation sur les crimes de guerre américains en Irak s'accumule année après année et on reste surpris chaque fois de voir, vingt ans après, comme on s'est habitué à l'indicible. La grande force de la BD est de poser des images sur les évènements, à la croisée exacte entre le documentaire vidéo et l'enquête journalistique. La vision du dessinateur est par définition personnelle et graphique. Le propos du scénariste est lui tout à fait documentaire, presque autobiographique puisque Feurat Alani reprend dans cet impressionnant ouvrage la technique du vétéran du journalisme BD rugueux, l'américain Joe Sacco.

Bien plus graphiques et didactiques que ce dernier, les auteurs de Falloujah nous racontent le retour du jeune étudiant Feurat Alani dans sa ville de Falloujah, là où réside la famille de son père, là où il a passé une partie de son enfance. C'était avant la première guerre d'Irak, avant Daesh, avant les crimes de guerre, les empoisonnements, les bébés sans bras, avant que ceux qu'il connaissait changent de visage, condamnés à la violence, à la guerre et à la haine.

 

BD de Feurat Alani et Halim. Editions Steinkis, 126p. noir et blanc. 18 €

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article