Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

La publication de la thèse de Fabio Bruschi reprend à nouveaux frais les questions posées par la philosophie althussérienne. Par Yoann Colin

Fabio Bruschi prend comme point de départ la réflexion d’Althusser sur l’histoire et le fait qu’il présente la pensée de Marx comme ce qui permet de distinguer le plus rigoureusement possible les évènements ayant une portée historique – et donc qui doivent être pris en compte pour l’écriture de l’histoire – des autres. Marx s’appuie sur le critère de l’impact social d’un évènement. Comme le dit Althusser : « il y a histoire de ce qui constitue les formations sociales », et allant plus loin dans l’analyse de ce qui fait évènement en histoire, Althusser précise que les critères qui définissent ce qui est historique dans l’histoire sont fixés par les victoires et les échecs dans la lutte des classes implique que le critère fondamental – la lutte des classes – impose des critères variables, toujours en instance, suivant la classe qui sort, momentanément, victorieuse de la lutte.

Le livre de Bruschi provient de sa thèse et est accompagné d’une préface d’E. Balibar. L’auteur s’essaie à la reconstruction de la pensée d’Althusser, à la fois en précisant quel est son rapport à Marx, en montrant l’évolution de sa pensée, en la comparant à d’autres lectures de Marx et en en tirant des conclusions sur la façon de mener efficacement la lutte des classes prolétarienne sans dissoudre l’autonomie des masses dans les exigences de quelques intellectuels qui le gouvernent.

Le Matérialisme politique de Louis Althusser

Fabio Bruschi

2020

Mimesis

400 pages

30,00

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article