Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

L’idée : découvrir les dégâts mondiaux de la fraude fiscale et de la corruption à grande échelle à travers la carrière du juge Renaud van Ruymbeke. 🔸Par Emmanuel Lemieux 🔸

JUSTICE. Dans le jargon de la justice, on appelle ces conversations confidentielles, la « foi du Palais ». Un livre vient de prendre le relais, les confidences sont devenues des souvenirs. Après 40 ans de bons, loyaux et très énervants services, Renaud van Ruymbeke (né en 1952) publie, avec l’aide technique du journaliste Jean-Marie Pontaut, ses mémoires. Elles constituent le traceur chimique assez sûr de la corruption à grande échelle, de la réalité affolante des paradis fiscaux, de l’argent sale dans tous les recoins de la planète et son cortège de pressions. Tous les sujets inflammables de la société française et de la mondialisation financière depuis un demi-siècle.
Il n’y a pas de grande révélation, et la silhouette intime du juge d’instruction est tout juste esquissée à la mine sèche, mais la mise en perspective de son travail, claire et robuste, elle, constitue un utile livre de chevet pour le citoyen. Urba, Elf, Les Frégates de Taîwan, l’affaire Clearstream, l’attentat de Karachi, mais aussi le trader Jérôme Kerviel et le ministre du Budget Jérôme Cahuzac, sans oublier Patrick Balkany scandent la carrière de Renaud van Ruymbeke. C’est l’affaire Boulin qui à l’âge de 27 ans, lui échoit en tant que tout neuf juge d’instruction. Un « juge ambitieux, haineux de la société, considérant a priori , un ministre comme prévaricateur » le qualifie dans sa lettre, Robert Boulin avant sa mort. Le récit met à plat l’enquête réalisée par ce juge tenace qui a suivi les traces d’un escroc de haut vol, l’homme d’affaires Henri Tournet, mais aussi son réseau d’influences construit notamment dans la résistance et l’engrenage dans lequel s’est engagé Robert Boulin.

Mémoires d’un juge trop indépendant, Renaud van Ruymbeke, avec Jean-Marie Pontaut, Tallandier, 301 p., 20,90€. Paru janvier 2020.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article