Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

À Washington, le 6 janvier dernier, les partisans de Donald Trump ont mis en scène une véritable bataille des corps : masculin, blanc, souverain et sans masque. C’est une réponse directe à la révolution transféministe et antiraciste en cours, et le signe d’une réforme patriarcale et coloniale en construction.

Nous ne savons rien de la démocratie. Nous connaissons la soumission, la violence, les enlèvements, les viols, l’exclusion, le contrôle, le silence, mais pas la démocratie. Nous commençons seulement à sentir comment cela pourrait être, mais notre mémoire commune n’est pas une mémoire de la démocratie, c’est celle de son absence.

Mon enfance est d’abord pleine d’images de dictature, de la difficulté de mener à bien une transition démocratique, puis d’institutions et de rituels de partis, de rois et de chefs des forces armées qui ne ressemblent en rien à la démocratie.

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :