Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Anne-Marie Le Page, dite Fiquet du Boccage, née à Rouen le  et morte à Paris le , est une écrivaine, poète, épistolière et dramaturge française. Elle est connue pour sa carrière littéraire hors norme pour son époque, car elle s'illustre dans de grands genres littéraires alors réservés aux hommes et rencontre un grand succès.

………………………..

Encouragée par le succès du Paradis terrestre, elle se risque à affronter la scène théâtrale, avec Les Amazones, tragédie en vers, audace jugée impardonnable chez une femme par certains. En dépit d’un public « extrêmement prévenu contre elle », Anne-Marie du Boccage s’obstine, tombe malade à la veille de la première mais connaît le succès le  à la Comédie-Française. Collé rapporte qu’il y a un monde fou, « comme à une première représentation de Voltaire ou de Crébillon dans le fort même de l’hiver », même s’il juge nécessaire d’attribuer sa pièce à du Resnel ou à Linant. Les misogynes se déchaînent à qui mieux mieux pour la blâmer de s’être risquée à s’aventurer sur la chasse gardée des hommes au théâtre. Ainsi l’abbé Raynal : « Sans l’indulgence qu’on a pour son sexe, la première représentation n’aurait pas été achevée. » ou Baculard d’Arnaud : « On peut nommer cette pièce les Menstrues de Melpomène. (…) Qu’elle se contente de régner au lit, et qu’elle nous laisse le théâtre ! » Les Amazones ont néanmoins connu onze représentations, un succès pour une époque où nombre de pièces tombaient souvent dès la première représentation. À son époque, Fontenelle a demandé à être le censeur de la pièce pour l’approuver publiquement en ces termes : « J’ai lu cette pièce où l’on voit avec beaucoup de plaisir, les Amazones guerrières si bien représentées par une autre illustre Amazone du Parnasse. » Aujourd’hui cette œuvre bénéficie d’un regain d’intérêt et a fait l’objet d’études féministes

 

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article