Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Chaque mois, « La Matinale » vous propose une sélection d’ouvrages incontournables chroniqués par la rédaction. Aujourd’hui, des sorties récentes et des adaptations d’œuvres littéraires. Par Cédric PietralungaCathia Engelbach et Frédéric Potet 🔸

Des familles chamboulées, des oiseaux martyrisés, un architecte fou dans la Hongrie des années 1930, un homme-œuf en quête de sens sont à l’affiche de notre liste mensuelle d’albums de bande dessinée récemment sortis. Des adaptations d’œuvres littéraires complètent cette sélection à lire dans l’attente de la fin de la crise sanitaire.

« Le Goût de la nectarine », de Lee Lai, traduit de l’anglais par Géraldine Chognard, Sarbacane, 240 p., 25 €.

« La Fée assassine », de Sylvie Roge et Olivier Grenson, Le Lombard, 192 p., 22,50 €.

« Les Rivières du passé », de Stephen Desberg et Yannick Corboz, Daniel Maghen, 72 p., 16 €.

« Les Oiseaux », de Troubs, Futuropolis, 88 p., 17 €

« Soleil mécanique », de Lukasz Wojciechowski, traduit du polonais par Gabriel Colsim, Çà et Là, 144 p., 16 €.

« I Am the Eggman », de José Parrondo, L’Association, 304 p., 18 €

 

« Bartleby, le scribe », de José Luis Munuera, d’après Herman Melville, Dargaud, 72 p., 15,99 €.

« Peer Gynt », d’Antoine Carrion, Soleil, 92 p., 17,95 €.

« Eveils », de Juliette Mancini, Atrabile, 128 p., 18 €

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article