Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Jean-Marc Ferry poursuit les conditions de mise en œuvre du principe philosophique de l’Europe : la réalisation de l’hypothèse cosmopolitique. Mais la co-souveraineté bien ordonnée qui en découle peine à convaincre de sa capacité à résoudre les contraires et faire advenir le politique européen. Par Jean-Marc Leron

Jean-Marc Ferry déploie depuis près de trente ans l’une des pensées les plus fécondes de l’intégration européenne – sans doute la plus importante en langue française. Il est remarquable de constater la permanence de ses intuitions initiales qu’il n’a cessé d’affiner au travers de ses nombreux ouvrages. Car tout, ou presque, se trouve déjà contenu dans ses premiers articles pour la revue Esprit au début des années 1990 et sa magistrale discussion avec Paul Thibaud au moment de la controverse maastrichtienne. Jean-Marc Ferry est devenu un classique de la théorie politique européenne qu’il nous faut lire et étudier avec sérieux, pour ensuite espérer engager un dialogue et produire à son tour une pensée originale sur cet objet politique insaisissable qu’est l’Union européenne (UE).

Comment peut-on être européen ? Éléments pour une philosophie de l’Europe, publié chez Calmann-Lévy dans la collection « Liberté de l’esprit », s’inscrit ainsi dans le droit fil de cette réflexion au long court, toujours vivante, qui s’enrichit au gré des crises que traverse l’Europe.

Jean-Marc Ferry, Comment peut-on être européen ? Éléments pour une philosophie de l’Europe. Calmann-Lévy, 2020, 324 p., 19€, 50.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article