Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Rendu public une première fois en 1968, à l’occasion des représentations de sa pièce Orgie, le Manifeste pour un nouveau théâtre de Pier Paolo Pasolini n’avait connu que des publications partielles en France. Les éditions Ypsilon permettent de le découvrir enfin dans son intégralité (1). Le Manifeste s’inscrit dans une conjoncture que le poète malmène et défie, sans se laisser pour autant emprisonner dans l’actualité. Invariance pasolinienne d’un rapport polémique et libre aux circonstances : c’est ainsi que le cinéaste abjurera quelques années plus tard trois films, sa Trilogie de la vie (2), estimant que sa « sincérité » et sa « nécessité » ont été « asservies et manipulées » par le pouvoir intégrateur et la société de consommation : les corps, l’éros, qu’il célébrait, ont été à leur tour récupérés. L’enjeu est toujours le même : ne pas « accepter l’inacceptable », ne pas s’adapter.

 

(1) Pier Paolo Pasolini, Manifeste pour un nouveau théâtre, édition bilingue, traduction de Marie Fabre, Ypsilon, Paris, 2019, 72 pages, 10 euros.

(2) Pier Paolo Pasolini, La Trilogie de la vie : Le Décameron, Les Contes de Canterbury et Les Mille et Une Nuits, coffret de trois DVD, Carlotta Films, 2020, 50 euros.

(3) Pier Paolo Pasolini, La Rage, traduction de Patrizia Atzei et Benoît Casas, Éditions Nous, Caen, 2020, 128 pages, 16 euros.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article