Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

« L’Ami » n’est pas un thriller sur un tueur en série, mais le portrait d’un témoin direct et pourtant aveuglé. Un choc. Par Jérôme Garcin 🔸

C’était un si charmant voisin. Une crème d’homme. Toujours aux petits soins pour sa femme, Chantal, qui déprimait. Guy, son compagnon, était au contraire de bonne humeur, il s’activait beaucoup dans le jardin et collectionnait les insectes « avec délicatesse ». Thierry et Elisabeth, qui habitaient la maison d’à côté, étaient rassurés de les savoir là. Les deux couples se rendaient des services et s’échangeaient des sourires, des gâteaux, une tondeuse ou une paire de draps. C’était la vie à la campagne, tranquille, solidaire, équitable et salubre. Une motte de leurre.

L’Ami, par Tiffany Tavernier, Sabine Wespieser, 264 p., 21 euros.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article