Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

L’histoire de la vaccination n’est pas celle d’une marche triomphale vers le progrès. À chaque nouvelle vaccination obligatoire, des oppositions se sont levées, exprimant souvent une hostilité au pouvoir en place plus qu’à la vaccination elle-même 🔸 Par Nicolas Chevassus-Au-Louis 🔸

« Au pays de Pasteur. » Combien de fois n’a-t-on pas entendu cette expression pour déplorer l’hostilité d’une partie de la population à la vaccination contre le Covid-19 ? Mais « au pays de Pasteur », précisément, l’instauration dans la première moitié du XXe siècle de vaccinations obligatoires a rencontré de fortes résistances. Retour sur l’histoire du mouvement antivax, dont les convictions s’avèrent étonnamment stables à travers le temps.

La variole est la première maladie à avoir été prévenue par vaccination. L’histoire en a été 100 fois racontée. L’Anglais Edward Jenner, médecin de campagne, constate dans la seconde moitié du XVIIIe siècle que la redoutable variole ressemble beaucoup à la vaccine, une maladie des vaches transmissible à l’homme sous une forme bénigne.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article