Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Basé en Sardaigne, Une saison douce s’empare de la question douloureuse des migrants de façon décalée et humaniste, en dépeignant avec tendresse une galerie haute en couleur de personnages attachants.

Le fait est que les humains sont sans doute ainsi faits : toujours en mouvement. D’un côté une vague de migrants venus tout droit d’Afrique, débarqués dans un village sarde perdu au fin fond du Campidano. De l’autre une vague de désertion qui les a précédés, la descendance des habitants de ce même village partis voir ailleurs si l’existence valait mieux le coup d’y être vécue. Parfait se dit-on alors, dans une logique de vase communicant : voilà de quoi compenser les uns, voilà de quoi satisfaire les autres. Sauf que la nature humaine encline à se déplacer n’est pas tout aussi apte à accepter la différence, ni s’adapter à l’imprévu.

 

Une saison douce
Roman italien de Milena Agus, traduit par Marianne Faurobert
Editeur : Liana Lévi
176 pages – 16 €
Date de Parution :  4 février 2021
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article