Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Victoire Léodile Béra, dite André Léo, née le  à Lusignan (Vienne) et morte le  à Saint-Maurice, est une romancière, journaliste militante féministe entre socialisme et anarchisme, française, membre de la Première Internationale.

………………………..

Très liée à Noémie Reclus et aux frères Élie et Élisée Reclus, c'est chez elle, en 1869, qu'est créée la « Société (mixte) de revendication des droits de la femme ». Marie La Cécilia est la secrétaire de cette société et les deux femmes resteront amies longtemps. Avec Noémie, Léo projette la création d'une école primaire laïque de jeunes filles pour laquelle La Cécilia serait professeur de comptabilité mais la guerre de 1870 contrarie de plan.

…………………………..

C'est depuis la Suisse que Léodile Béra publie son premier roman, écrit dans la Vienne, Une vieille fille, en 1851, signé Léo, qui sera suivi de nombreux autres qui vont lui assurer une réelle notoriété dans le monde des lettres. Elle prend le pseudonyme d’André Léo2, composé des prénoms de ses deux fils jumeaux3 et vit de sa plume comme romancière et journaliste.

Dans la revue La Coopération, elle publie en 1867 des reportages sur le travail et plaide et milite également pour la création d'associations ouvrières.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article