Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

En étudiant des femmes ayant vécu sous l’habit masculin, Clovis Maillet interroge la construction des identités et offre une perspective stimulante sur l’histoire du genre. 🔸Par Justine Audebrand 🔸

Historien médiéviste, Clovis Maillet a soutenu en 2010 une thèse sur la parenté des saints d’après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la Légende Dorée. Il raconte avoir découvert lors de ses recherches l’existence de personnes assignées femmes à la naissance, qui ont vécu une partie de leur vie sous un habit masculin. Il reprend ce dossier dans Les Genres fluides pour en proposer une lecture innovante, qui montre que le Moyen Âge connaît les problématiques de transidentité. Il propose cependant de se départir de l’idée que le genre est binaire pour montrer que les parcours individuels de certaines saintes peuvent osciller entre féminin et masculin.

 

Les genres fluides. De Jeanne d'Arc aux saintes trans

Clovis Maillet

2020

Arkhé

240 pages

19€

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article