Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Denis Drummond est un écrivain franco-écossais. Il est l’auteur de plusieurs recueils de poésie et de romans. Dans "Le Dit du Vivant", son dernier ouvrage, il nous narre une découverte incroyable, trente ans après Fukushima, dans une langue magnifique de fluidité. Par Carine Azzopardi France Télévisions  Rédaction Culture 🔸

Le dernier roman de Denis Drummond, paru le 14 janvier, nous emmène sur l’île d'Hokkaïdo, près de Sapporo au Japon, trente ans après Fukushima. Dans une langue élégante, qui sert une construction très originale, l’auteur nous raconte comment une nouvelle catastrophe va remettre en cause toutes nos certitudes existantes.

L’histoire : Nous sommes à Atsuma, en 2051, où un tremblement de terre a lieu, non loin de Fukushima. Le glissement de terrain qui engloutit le village à la suite du séisme va mettre au jour une incroyable nécropole. Sandra Blake, une paléoanthropologue australienne, se joint à l’équipe de chercheurs japonais pour participer aux fouilles, accompagnée de son fils autiste Tom, dont le père est décédé quelques années plus tôt.

Ce qu’ils découvrent est une vraie bombe scientifique. Dans la nécropole, les restes humains de plusieurs Homo Sapiens Sapiens datés au Carbone 14, remontent à 13 millions d’années. Or le premier humanoïde sur terre est apparu il y a 7 millions d’années. Après moult vérifications, la datation est confirmée, et médiatisée. C’est le début d’un chantier archéologique extraordinaire qui va durer près de dix ans, au centre de l’attention mondiale, et qui, très lentement, va révéler d’extraordinaires secrets remettant en cause toutes les connaissances établies jusqu’alors.

"Le Dit du Vivant", de Denis Drummond, est paru le 14 janvier 2021 aux éditions du Cherche Midi (288 pages, 19€)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article