Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Depuis la fin d’année dernière, les choses bruissaient : Gustave Flaubert, l’ermite, allait contre sa volonté faire l’objet d’une célébration en 2021, pour les 200 ans de sa naissance. Et si les événements ne manqueront pas, c’est avant tout numériquement que l’auteur de Salammbô recevra ses lauriers. Pour preuve, le compte porté par l’association Baraques Walden. Un hommage à l’écrivain américain Henry David Thoreau, certes, mais qui servira à saluer Flaubert surtout. 

Baraques Walden a lancé une grande opération autour de son projet, Bowary. Emma ? Oui, elle-même. Ce 29 janvier, une « épopée potache » a commencé, avec pour mission d’exprimer la quintessence de cette Madame Bovary sur les réseaux sociaux : fin des hostilités ce 6 novembre 2021 — si personne ne s’est fourvoyé dans les dates. Chaque jour, un nouveau message pour ce bicentenaire, permettant aux utilisateurs de s’approprier la bourgeoise Emma. 

Le tour d'Emma en 280 tweets 

Dix autrices et auteurs soutiennent l’aventure, synthétisant, résumant, réécrivant — ou autre — le roman : chacun d’entre eux, à l’image de cette phrase de Flaubert, sera Emma à son tour. Et pas de jaloux, les trois grands réseaux sont occupés par ces Bowaristes improvisés. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article