Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Depuis 2012, Paris perd près de 11 000 habitants chaque année. Des familles partent, des classes ferment. La maire (PS) Anne Hidalgo et sa majorité sont-elles , comme l’affirme son adversaire de droite Rachida Dati ? Ce déclin démographique , assure au contraire Olivier Razemon dans un essai stimulant, . Pour ce journaliste indépendant, collaborateur régulier du toute la région parisienne devrait même entamer une cure d’amaigrissement. écrit-il. Mais . « en train de tuer Paris » « est plutôt salutaire » « Les Parisiens », une obsession française Monde, « Même si elle perdait environ 15 % de sa population d’ici à 2030, l’Ile-de-France demeurerait une région robuste, un pôle économique bien établi en Europe », « elle serait plus vivable, à la fois pour ceux qui choisissent d’y rester et pour ceux qui viennent s’y installer »

Le connement et le départ soudain d’une partie des Parisiens ont incité Olivier Razemon à s’interroger : au-delà de la crise sanitaire, quel est le sens de cet exode ? Pourquoi les habitants de la Ville Lumière sont-ils si nombreux, dans les sondages, à se dire prêts à la quitter ? Sa réponse est simple : non seulement à Paris, mais en région parisienne. Avec 12,2 millions d’habitants, soit plus que 20 des 27 Etats membres de l’Union européenne, l’Ile-de-France est devenue, à ses yeux, . « Il y a trop de monde », « un ensemble pachydermique légèrement inquiétant » Hypertrophie Cela n’a rien d’un hasard. 

 

« Les Parisiens », une obsession française d’Olivier Razemon Rue de L’Echiquier, 216 pages, 18 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article