Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

En nous initiant à la vie sociale d’une petite tribu de Papouasie, cet opuscule offre un éclairage des plus suggestifs sur une question majeure du monde contemporain. Par Olivier Fressard 🔸

Le CNRS nous gratifie avec ce petit livre d’une très opportune réédition. Le texte de cette conférence prononcée en 2008 par l’anthropologue Maurice Godelier devant le Royal Anthropological Institute (Londres) est, en effet, propre à éveiller un écho dans notre actualité la plus brûlante. Ce qu’y propose l’auteur, c’est une importante leçon de l’anthropologie sur les questions identitaires qui nous agitent tant aujourd’hui.

Godelier, dont les travaux font autorité dans sa discipline, a, rappelons-le, commencé sa carrière sous le double signe du marxisme, qu’il contribua à introduire en anthropologie économique, et du structuralisme de Lévi-Strauss, dont il fut un temps l’assistant. Toutefois, ses séjours durables et répétés auprès des Baruya, petite société de Papouasie Nouvelle-Guinée, ont eu raison, avec le temps, de ces premiers engagements théoriques. Et c’est à une tout autre conception de ce qui est « au fondement des sociétés humaines » qu’ont abouti ses travaux de la maturité.

Communauté, société, culture. Trois clés pour comprendre les identités en conflit

Maurice Godelier

2021

CNRS

60 pages
6,00€

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article