Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Spécialisées en non-fiction, publiant des livres mais aussi deux revues, elles ont été créées en mars 2016 par Chloé Pathé qui a accepté de revenir, pour Diacritik, sur les principes fondateurs comme les utopies à venir d’une jeune maison qui a vu ses fortes ambitions reconnues par le Prix Femina Essais 2020. Par Christine Marcandier 🔸

Quelles expériences antérieures et quelles envies ont présidé à la naissance d’Anamosa ?

J’ai travaillé durant 13 ans aux éditions Autrement que j’ai quittées en 2014. Autrement avait été racheté en 2010 et je me retrouvais moins dans la manière de travailler du groupe, la manière d’envisager les projets. J’ai pris un peu de temps pour réfléchir mais plusieurs personnes de mon entourage m’ont poussée à créer quelque chose que je puisse porter. Du fait de cette longue expérience chez Autrement, il y avait aussi des auteurs devenus des proches qui attendaient de savoir ce que je faisais concernant leurs projets. Donc une fois la décision prise, tout est allé relativement vite, avec l’envie de faire quelque chose de politique, de porter des voix dans la cité et de faire moi-même. Il me fallait me sentir suffisamment expérimentée pour ne pas trop tâtonner, même si on fait toujours des erreurs, et suffisamment jeune pour encaisser, éventuellement rebondir si ça ne fonctionnait pas. C’est aussi, je pense, un moment de la vie, c’était juste avant mes 40 ans, le moment pour essayer.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article