Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Illustrateur pour le New York Times ou le New Yorker, Antoine Maillard réunit toutes ses obsessions dans sa première bande dessinée où un tueur sert de moteur à un récit envoûtant. Par Vincent Brunner 🔸

Plutôt “solitaire et introverti”, Antoine Maillard n’est pas près de manier une caméra, d’autant plus que cet illustrateur français est bien occupé depuis qu’il reçoit des commandes prestigieuses émanant du New York Times ou du New Yorker.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article