Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Si l’on ne peut traduire la jeune poète noire sous prétexte que l’on est blanc et non binaire, l’étape suivante risque d’être que les gens ne puissent pas la lire non plus, écrivent, par la voix de Suzanne Dracius, les membres du Parlement des écrivaines francophones dans une tribune au « Monde ». L’assignation raciale, donc raciste, rate l’essence même de la traduction.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :