Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Suzanne Bodin de Boismortier, née le  à Perpignan et morte le  à Paris, dans l'ancien 9e arrondissement, est une femme de lettres française.

……………………..

Elle a 29 ans lorsqu’elle fait publier à Amsterdam, en 1751, les Mémoires historiques de la comtesse de Mariemberg. Cet ouvrage conte l’histoire romanesque du mariage forcé de la comtesse Constance de Mariemberg, fille du marquis de Moradini et d’une espagnole de Tolède, Constance des Ruyas. Le marquis, sitôt marié, séduit une dame anglaise ce qui fait mourir de chagrin Madame des Ruyas, suivie dans son trépas par ses enfants, le marquis de Moradini repentant, le beau-père Don Pedre del Ruyas et une tante : « jamais on ne vit tant de deuil dans une famille ». Ce décor planté, Mademoiselle de Boismortier dépeint l’exil de Constance, envoyé à Venise par sa belle-mère pour y vivre avec son grand-père. Sur le chemin, elle est enlevée par un officier qui l’emmène à Constantinople où elle séduit un jeune turc, Osman. S’échappant sur un navire croisant pour la France, elle arrive à Paris, tue son mari officier en duel, est embastillée puis graciée avant de s’enfuir en Angleterre où son amant turc la rejoint sous un nom d’emprunt, le « comte de Mariemberg ». Ils se marient et ont plusieurs enfants qui meurent en bas-âge, concluant cette histoire par un drame.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article