Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

« Après huit ans de faux pas terribles et de déni têtu, Jean-Louis Bianco quitte enfin la présidence de l’Observatoire de la laïcité. Si son numéro deux et lui ont fâché tant de laïques, c’est moins par leur lecture de la loi de 1905 que par leur collaboration zélée avec tous les réseaux menaçant la sécularisation », rappelle notre éditorialiste Caroline Fourest.

Ils n’en finissent plus de pleurer. De grosses larmes, et même des cris de révolte. Des pages et des tribunes pour nous expliquer combien cette disparition est un drame. Plusieurs pétitions, 150 chercheurs « internationaux » mobilisés. Mais qui pleurent-ils ainsi ? Samuel Paty ?Sarah Halimi ? Non, rassurez-vous. Ce qui les enrage, c’est que, après huit ans de faux pas terribles et de déni têtu, Jean-Louis Bianco quitte enfin la présidence de l’Observatoire de la laïcité.

On ne sait toujours pas si son numéro deux rendra les clefs. N’écoutant que leur bravoure (bravitude ?), tous les réseaux qui pensent que la France est « islamophobe », cléricaux, cathos de gauche ou carrément fréristes volent à son secours. Certains ont poussé l’indécence jusqu’à dénoncer une mise au pas « poutinienne » !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :