Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Laurent Testot 🔸 Serions-nous devenus des hikikomori ? Ce terme japonais qualifie les « cloîtrés », les personnes socialement isolées, enfermées dans leur chambre, qui n’ont de contact avec l’extérieur que par écran interposé. On en comptait déjà, il y a plus d’un an, des centaines de milliers au Japon comme en France ou aux États-Unis. L’épidémie de covid-19 et son cortège de confinements n’ont pas amélioré les choses.

Ainsi peut-on résumer le cri d’alarme que lance Vincent Cocquebert. Ce journaliste a compilé les œuvres que les sociologues d’Europe et des États-Unis ont consacrées à la « civilisation du cocon ». Le cocon en question nous entrave dans de multiples fils : repli dans l’entre-soi boosté par les algorithmes des réseaux sociaux ; injonction à transformer son domicile en « safe space », havre de sécurité absolue ; développement personnel et yoga ayurvédique ; le tout assorti d’une montée des populismes et de la xénophobie. 

La Civilisation du cocon. Pour en finir avec la tentation du repli sur soi, Vincent Cocquebert, Arkhê, 2021, 164 p., 16,50 €.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article