Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Les mobilisations chiliennes de 2019 s’inscrivent dans une décennie de crises politiques en Amérique latine, souligne Kevin Parthenay, auteur du livre Crises en Amérique latine, les démocraties déracinées (2009-2019). Par François Bougon 🔸

À partir de l’automne 2019, une mobilisation contre la hausse du ticket de métro à Santiago a allumé la mèche au Chili d’une mobilisation nationale qui a rassemblé bien au-delà des revendications socio-économiques. Les peuples autochtones et les femmes ont été à l’avant-garde pour réclamer des changements bien plus profonds et aboutir à la promesse d’une nouvelle Constitution, enterrant définitivement l’héritage Pinochet.

Samedi 15 mai et dimanche 16, les Chiliens désignent les citoyens chargés d’écrire cette nouvelle Constitution du pays. Ce scrutin historique est caractérisé par une règle inédite : l’assemblée de citoyens sera totalement paritaire. Dans un livre publié en 2020 (Crises en Amérique latine, les démocraties déracinées (2009-2019), Armand Colin), Kevin Parthenay, professeur agrégé de science politique à l’université de Tours et chercheur associé à l’Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes/Sciences Po Paris, a analysé les événements chiliens dans le contexte historique d’une décennie de crises politiques sur le continent latino-américain.

Crises en Amérique latine ; les démocraties déracinées (2009-2019)

Kevin Parthenay

Editeur : Armand Colin

Collection : Objectif Monde

Date de parution : 28/10/2020

Nombre de pages : 288

22,90 €

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article